Archives de catégorie : Walid Cheikh

Je n’ai rien

Je n’ai rien qui mérite d’être évoqué

Pas de sida
Ni proposition du gouvernement pour être ministre de la Culture
Ou de l’Environnement

Pas de carte d’approvisionnement de l’UNRWA (1)
Ni parti communiste.

Je manque de calcium
Et je n’ai pas la Green Card
Ni même un visa pour l’Amérique

Ni un pays où porter plainte contre les Apaches (2)

Walid Cheikh


(1) Organisation de l’ONU qui s’occupe des Palestiniens dans les camps situés au Liban, en Syrie et en Jordanie
(2)  Hélicoptères militaires

Source : Le poème palestinien contemporain
Editions Le Taillis Pré, 2008

Walid Cheikh est né en 1970 au camp de Dhaïche près de Bethléem, il a étudié le Droit en Russie et a publié trois recueils poétiques : Là où il n’y a pas d’arbre (1999), Le rire laissé sur les terrasses (2003), Etre petit sans y croire (2007), et un choix de poèmes dans l’anthologie poétique palestinienne Les invités permanents du feu (1999)